mercredi 17 août 2016

Brillant et luisant

J'ai pu le voir en vrai.
Pendant mes pérégrinations estivales.
Je l'ai tant vu sur des cartes postales pour touristes incultes qui veulent se donner l'air de s'encanailler, que j'avais même pensé qu'il n'existait pas, que c'était un coup commercial..

Pourtant, il était là, sous sa cloche en verre, pas plus mis en avant qu'un autre. Discret.
Mais néanmoins très présent.
Sur la photo, il semble brillant, luisant. De désir? Certainement.

jeudi 21 juillet 2016

Nouvelles d'été

Deux infos à partager:

1. Tanguy m'a recontacté, après six mois de silence mutuel. On n'a pas arrivé à se parler comme on voulait, l'un étant toujours occupé quand l'autre appelait. Je pense qu'il voulait me voir, pour discuter , et aussi pour baiser . Je pense surtout pour baiser. Il m'a envoyé des textos assez explicites.Je ne savais pas quoi faire, oscillant entre mon désir d'hommes, et mes résolutions de ne pas prendre de risque. Finalement, on ne s'est pas vu. Mon manque de réaction a eu raison de son désir, et j'ai vaincu sans gloire, de façon plutôt passive, en tenant mes résolutions. 
2. J'ai acheté un "aneros", stimulateur prostatique. Il faut être parait-il très patient avant de ressentir quoi que ce soit... Et bien je vais etre patient, mais pour l'instant, peu d'effets. 

Conclusion: pas de rencontres de mecs + des plaisirs solitaires qui ne sont pas très jouissifs pour l'instant = une inactivité et solitude homosexuelles qui m'interrogent. Plus envie? devenu vraiment trop raisonnable? sans doute un peu des deux.

mercredi 13 juillet 2016

Vangelis Kyris

Cela devrait plaire à Celeos, mais il doit connaitre.

anti…as spring-water-navy…in"Elements In Seasons"july 2014 photo: vangelis kyrisportrait of anatoli as a greek of 1900…“a day in life"1/1/2015study for February…from “HELLAS”…photo v.Kyris…feb 2014
J'ai fait cette découverte un peu par hasard (serendipité? ou bien y-a-t-il vraiment un hasard?)sur le net. Je trouve ça remarquable comme travail. On y retrouve de la peinture classique, un grand peintre grec (Tsachouris), ces images de début 20eme retravaillées, avec cette atmosphère très "Asie mineure",  de l'androgynie, la mythologie grecque bien évidemment, de très beaux hommes grecs....de l'humour aussi, avec beaucoup de classe et d'élégance....
Je vous laisse savourer: c'est ici: Vangelis Kyris

dimanche 10 juillet 2016

Le monde change vraiment!!!

Qui aurait cru , il y a quelques années, que le Monde oserait une Une avec lui!!!


le matin, tu me réveilles en m'embrassant!

"Το πρωί με ξυπνάς με φιλιά" των Χρήστου Γιαννακόπουλου και Γιάννη Κυπαρίσση, le matin, tu me réveille avec des bises, de Christos Giannakopoulos et Giannis Kyparissis. 
C'est le quotidien d'un couple qui s'aime, faits de petits riens, qui font de la vie un bonheur. C'est simple, léger, sans prétention.
Moi, j'aime....

PS: c'est une nouvelle version d'une chanson ancienne, chantée en son temps par Sofia Bembo notamment, aussi par des chanteurs... Je pense que &videmment, les auteurs n'avaient pas cette vision du couple en l'écrivant. Quoique......

samedi 9 juillet 2016

Sauna brulant, top numero 1

...Trois jours après, sur les conseils de Estef, je décidais d'aller au Riad. 

Jamais je ne serais allé là sans ses conseils: c'est loin de mes lieux habituels, c'est apparemment un petit sauna, il faut le vouloir. Mais la description de Estef était plutôt élogieuse.
Déjà , l'entrée sur la rue est plus que discrète. Je suis passé deux fois devant afin de m'assurer vraiment que c'était là. A l'entrée, le mec est très sympa, et très serviable. 
Dès qu'on rentre, on est quasiment en Orient. Les casiers sont spacieux et un peu rudimentaires, mais le reste est une merveille: un vrai hammam , avec des carreaux de céramiques orientaux, dans des tons de verts émeraudes peut-être, une piscine fraiche qui en est vraiment une, des douches communes carrelés de beaux zelliges, une musique de fond orientalisante....et un hammam assez chaud, je parle de température, presque brulant , avec des recoins un peu sombres et d'autres mieux éclairés, une partie moins chaude....et il y a du monde. 
Comme d'habitude, pas de bruit, pas de paroles. On se jauge, se dévisage, se déshabille des yeux à la tête. Parfois, des rencontres se font, parfois non.
Je tombe en arrêt devant un homme, la cinquantaine sans doute, poilu comme il faut sur le torse et les jambes, taillé comme un dieu, avec une belle bite au repos. Je l'aurais dit libanais, ou arménien (mais comment je peux savoir ça?), avec des yeux un peu triste, mais un corps à couper le souffle. Il est allongé sur sa serviette dans le sauna. Je m'assieds en dessous de lui, mais je n'ose le toucher. Il se délasse, il a les yeux fermés. Au bout d'un moment, il se lève, sort. Je le suis. Il plonge dans l'eau fraiche. Je fais pareil. Mais apparemment, il n'est pas forcément là pour les mecs. Peut-être un peu quand même, mais il se repose. Il retourne dans le sauna. Je ne m'approche pas autant , mais le regarde. J'aimerais lui demander comment il fait pour avoir un tel corps. 
Mais je n'oserai pas. 

A l'étage du dessous, un sauna, avec un mec à l'intérieur, qui se tire la nouille , tout en me regardant avec un air très explicite. Il n'est pas mal, mais son attitude ne m'inspire pas. Je le croiserais souvent pendant mon passage dans ce lieu, toujours en recherche.
Je sors. Il y a des cabines, quelques vidéos, mais pas trop. 
Ce lieu, en général, me plait....
Je passe plus de temps dans le hammam et alterne avec la piscine fraiche vraiment agréable.
Et puis, une dernière fois au hammam, je suis debout au milieu. Un peu trop près d'un mur sans doute, ou plutôt d'une bouche d'air brulant, qui me brûle la cheville. Qui me brûle vraiment.
Je file dans l'eau fraiche et y reste un moment. Je ne sais pas si c'est ce que je devais faire. Mais je me suis vraiment brulé, ma cheville est rouge.Heureusement, je comptais bientôt partir. 
Je file. 
Je dine avec des copains, qui ne sauront rien de cette escapade.
Je me couche, et dors du sommeil du juste, reposé dans ce hammam, rêvant au bel oriental, pas du tout frustré de ne pas "avoir consommé".

Le matin, au réveil, ma brulure est devenue une cloque de la taille d'une cuillère à soupe, pleine de liquide. En passant dans une pharmacie, j'apprends que ce n'est pas trop grave, sans doute une brulure au second degré, à faire cicatriser avec des pansements spéciaux. Pendant une dizaine de jours.

Je me dis que heureusement que je suis célibataire pendant 10 jours.
Comment veux-tu que j'explique à ma douce que je me suis renversé ma tasse de thé brulante sur ma cheville??? alors, que j'ai passé deux heures dans un des saunas/hammams gay de la capitale les plus agréables!

PS: malgré cet incident, ce sauna est je crois le number 1 de mon classement. D'ailleurs, je pense que il est temps de faire un classement presque définitif des saunas que j'ai pu fréquenter.

mercredi 6 juillet 2016

Au sauna, les jours se suivent et ne se ressemblent pas.

Je m'étais décidé à profiter de ce passage à Paris pour retourner au sauna. La fraicheur de cet été qui n'arrivait pas incitait d'ailleurs à y retourner et à passer un moment. Quand je pense que l'an dernier à la même époque, c'était la canicule!!
Donc, malgré un emploi du temps chargé comme d'hab, le premier pied posé sur la quai de la gare, me voilà dans le métro, direction Odessa.
Je sais ce que je vais y trouver, je passerais le moment que je veux, au mieux , je ferais des rencontres, au pire, je materais quelques beaux mecs.
J'ai dû arriver ver 17h, un vendredi.
Beaucoup de monde , me semble-t-il.
Le sauna est plein, ca se touche un peu mais pas trop.
Je retrouve avec plaisir ce brouillard chaud, où l'on ne distingue pas tout, où les silhouettes sont enchanteresses, où l'on peut réver.

Résultat de recherche d'images pour "hommes nus et vieux gros au sauna"Mais quand je sors, la réalité est bien différentes. Des mecs bedonnants, mal foutus, qui ne prennent pas soin de leur personne, pas très jeunes, pas attirants quoi....un peu ce que j'espère ne pas devenir...Je monte aux étages, retourne au sauna, au hammam, me fait tripoter par un mec pas trop moche, qui se masturbe en même temps, alors que je regarde deux autres mecs qui se font des douceurs. Mais est-ce si excitant?
Non, rien qui ne me plaisent...


Comme quoi, les visites de sauna se suivent, mais ne se ressemblent pas...

Trois jours après, la découverte d'un nouveau lieu fût vraiment brulante....